Des mamans qui bloguent depuis 2010

Pourquoi avoir recours à la fécondation in vitro en Espagne?

  • mars 23, 2018
  • Karine
  • 0 Commentaire

Il existe beaucoup de centres en Espagne et la majorité sont privés. Ces centres sont répartis sur tout le territoire espagnol et de nombreuses compagnies desservent la majorité des grandes villes.

La fécondation in vitro ou FIV est un traitement de fertilité dans lequel les ovules et le sperme sont combinés en laboratoire. La qualité des embryons résultant de ce traitement est testée avant qu’un ou plusieurs embryons ne soient transférés dans l’utérus, par le col de l’utérus.

La FIV est le traitement de fertilité de haute technologie le plus courant, représentant plus de 99 % de toutes les interventions basées sur les techniques de procréation médicalement assistée.

Qu’est ce qu’une FIV?

C’est une fécondation qui se fait à l’extérieur du corps de la femme, dans un milieu de culture dont la composition est proche de l’environnement naturel des trompes. Pour y parvenir, on utilise les ovocytes (ovules) et les spermatozoïdes des conjoints.

Dans le cas d’une stérilité définitive chez l’un des membres du couple, on pourra faire appel au don d’ovocytes ou au don de spermatozoïdes. La fécondation in vitro existe, en routine, depuis plusieurs décennies.

Pourquoi choisir l’Espagne pour pratiquer le fécondation in vitro?

80% des Françaises ayant recours au don d’ovocytes se rendent sur le territoire espagnol. Les Françaises représentent environ 10% de la clientèle des établissements spécialisés. Ce choix massif est dû à une législation espagnole plus souple, un service médical d’excellence et des délais bien plus courts. Les restrictions d’âge, d’orientation sexuelle ou de vie de couple sont quasi inexistante pour les receveuses. Les dons d’ovocytes en Espagne se comptent par milliers. Une des cliniques par excellence en Espagne est la clinique IVI. Depuis le début de l’année 2017, IVI est le plus grand groupe de procréation médicalement assistée au monde, avec plus de 70 cliniques dans 13 pays, suite à sa fusion avec le RMANJ américain.

9 couples sur 10 qui font confiance à la clinique IVI atteignent leurs objectifs parentaux. De plus, depuis les débuts de la clinique, plus de 160 000 enfants sont nés grâce aux techniques de procréation médicalement assistée employant les techniques les plus avant-gardistes.

La FIV, don d’ovocytes en Espagne.

Il s’agit de l’essentiel des traitements mis en œuvre pour les étrangers qui se rendent en Espagne.

De ce fait, les cliniques sont équipées pour recevoir une clientèle internationale et le personnel est formé pour la gestion effective à distance de ce traitement. Les plus grandes cliniques disposent ainsi d’un département international dédié. De nombreuses cliniques ont du personnel qui parle français, il n’y a donc pas de barrière de la langue.

En Espagne le don d’ovocytes est anonyme, il y a donc beaucoup de donneuses et pratiquement aucune liste d’attente. Les donneuses sont examinées physiquement et psychologiquement, ces critères de sélection éliminent donc une grande partie des candidates.

Certaines cliniques ont directement vitrifié les ovocytes afin de pouvoir synchroniser au mieux le traitement de la receveuse.

Les informations sur la donneuse sont succinctes : âge, taille, couleur des cheveux, couleur des yeux et groupe sanguin. Pour une recherche très spécifique, la recherche peut donc prendre beaucoup plus de temps.

Le don d’embryon en Espagne

Certains viennent en Espagne pour faire un don d’embryon. Ces embryons sont issus de FIV faites par des couples qui ne souhaitent pas transférer les embryons restants et acceptent d’en faire don à d’autres. Ceci est bien sur altruiste et anonyme.

Le taux de réussite est plus bas que pour un don d’ovocyte car ces embryons sont issus de femmes de tout âge et pas uniquement de moins de 35 ans. Le don d’embryon est davantage demandé que les FIV double don. La plupart des cliniques propose le don d’embryon.

Il n’existe pas de loi sur la durée de stockage dans le temps des embryons. Des frais de conservation annuels sont demandés aux couples. Par contre, si la clinique a essayé de communiquer avec les parents des embryons stockés deux fois sans réponse, il est permis à la clinique de faire don de ces embryons, et ce sans le consentement des parents.

Taux de réussite d’ovocyte en Espagne

Cela dépend bien évidemment de l’âge de la femme (et donc de l’âge de ses ovocytes). Pour la FIV, si la femme a 30-35 ans, la probabilité de grossesse par cycle est de 40-50 %. A partir de 40 ans, on doit par contre analyser les embryons par biopsie avant de les implanter pour éviter les anomalies chromosomiques des ovocytes. C’est un diagnostic préimplantatoire qui permet d’augmenter les chances de grossesse, aux alentours de 30-40%.

Pourquoi avoir recours à la fécondation in vitro en Espagne?
Titre de l'article : Pourquoi avoir recours à la fécondation in vitro en Espagne?
  • Stephanie, notre coach en diététique personnelle qui nous a permis depuis plusieurs été de rentrer dans nos maillots :-)
    diet-equilibre.com