reflexionsCouvrir les frais de santé de son bébé

Couvrir les frais de santé de son bébé

Ça y est, l’arrivée de bébé est proche et l’anticipation se fait sentir. Vous avez déjà entamé les préparatifs pour accueillir votre futur nouveau-né, mais avez-vous pensé à lui prendre une mutuelle ? Lors du premier mois qui suit la naissance, les soins nécessaires sont intégralement pris en charge par l’Assurance maladie. Mais une fois ce délai écoulé, les remboursements passent au taux normal. Or, vous allez voir votre pédiatre régulièrement, et ce type de spécialiste pratique généralement des dépassements d’honoraires. Ainsi, vous devez trouver un moyen pour couvrir les frais de santé de bébé. Voyons tout cela ensemble.

Pourquoi prendre une complémentaire santé pour bébé ?

Tout d’abord, sachez que vous pouvez dès à présent choisir une mutuelle enfant, avant même la naissance de bébé. En revanche, vous pourrez rattacher son dossier de Sécurité Sociale au vôtre seulement après. C’est une des premières démarches à effectuer après avoir déclaré sa naissance. En effet, l’Assurance Maladie prévoit un contrôle strict et obligatoire de la santé et de la croissance du nouveau-né.

  • 2 visites chez le pédiatre lors des 8 premiers mois.
  • 1 examen médical par mois lors des 6 premiers mois.
  • 1 examen médical par trimestres entre le 6ème et le 12ème mois.

Cela nous donne un total de 10 examens médicaux, déjà prévus par le système de sécurité sociale. Il faut ajouter les visites pour effectuer les vaccins et surtout, les rendez-vous chez les médecins généralistes/spécialistes lorsque bébé sera malade. En effet, le système immunitaire d’un nouveau-né est très fragile, car il doit d’abord entrer en contact avec des bactéries/virus pour pouvoir les reconnaître et le combattre.

Tous ces rendez-vous médicaux ne sont pris en charge qu’à 70% du tarif conventionnel. Ce chiffre peut vous paraître suffisant pour couvrir les frais de santé de bébé, mais en réalité, la prise en charge finale est moins élevée. Il faut aussi prendre compte les potentielles consultations de nuit, pendant un week-end ou un jour férié, les médicaments non remboursés par l’Assurance Maladie, etc.

Couvrir les frais de santé de bébé avec une mutuelle

Ainsi, il est vivement recommandé de prendre une complémentaire santé pour garder le bébé en bonne santé, sans mettre en péril votre situation financière. Si vous disposez déjà d’une mutuelle, qu’elle soit individuelle ou collective, vous pouvez rattacher votre enfant à votre complémentaire. Il sera ainsi considéré comme “ayant droit”. Cependant, ce n’est peut-être pas la meilleure option qui s’offre à vous.

En effet, en rattachant bébé à votre mutuelle, celui-ci disposera des mêmes niveaux de couvertures que vous. Or, votre contrat de mutuelle est adapté à un adulte et ne répond pas aux besoins spécifiques d’un bébé. Ainsi, il peut être plus intéressant de choisir une mutuelle entièrement dédiée à votre enfant. Concentrez-vous sur les niveaux de remboursement portant sur l’hospitalisation, les consultations de médecine courante (avec dépassement d’honoraires), et en bonus, une prise en charge des médecines douces.

Pensez également à demander la prime à la naissance. Vous pourrez effectuer les démarches dès que vous disposerez de l’acte de naissance ou lorsque votre enfant sera inscrit dans votre livret de famille. La prime à la naissance est une aide financière à hauteur de 1 000€, qui se révélera très utile pour couvrir les frais de santé de bébé.

You may also like

Partager

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in DigitalMuns!