Des mamans qui bloguent depuis 2010

Comment bien choisir son linge de lit

  • octobre 29, 2018
  • Karine
  • 0 Commentaire

Une chambre est synonyme de calme et de sérénité. C’est un lieu intime dans lequel on veut trouver un repos bien mérité après des journées parfois longues. Et ce repos, on le trouve bien évidemment dans son lit ! La chambre à coucher est par excellence la pièce du “confort”. Je pense au confort de la literie grâce à laquelle vous profitez d’un sommeil réparateur. Le sommeil est d’ailleurs bien souvent la première condition d’une bonne santé physique et morale – avec l’alimentation et le sport.

La qualité de votre literie est donc primordiale : ne la négligez pas !

Pour profiter d’un sommeil réparateur, il faut choisir son lit, son matelas et ses oreillers intelligemment. Mais la qualité de votre sommeil passe aussi par votre parure de lit. Rien ne sert d’avoir un matelas haut-de-gamme si vous êtes inconfortable dans des draps de piètre qualité. Votre linge de lit doit offrir douceur, bien-être et confort. Alors, comment bien choisir vos draps, housses et taies ? Il faut bien sûr choisir une marque de qualité : Becquet ou Minalla par exemple. Mais il est aussi primordial de sélectionner une matière adaptée !

La matière de votre linge de lit

Coton, percale, jersey, flanelle, lin, polycoton, métis… Comment s’y retrouver parmi toutes ses matières ? Quelles sont leurs différences ? Leurs usages, avantages et inconvénients ? Ne bougez pas, je vous en dit plus !

Le coton : l’incontournable du linge de lit

Le coton est la fibre naturelle la plus utilisée dans le monde pour la fabrication de textile. Il sert à la fabrication de vêtements mais aussi de linge de lit.

Un coton est défini par sa contexture : c’est le nombre de fils au cm². Plus le nombre de fils est important, plus le tissu sera doux et de qualité. La contexture “classique” du coton est de 57 fils par cm². On parle alors de “toile de coton”.

Le coton possède de nombreuses qualités utiles à la fabrication du linge de lit. Il est absorbant, solide, souple et dure dans le temps. C’est aussi une fibre naturelle ce qui lui confère des qualités hypoallergéniques.

La percale : du coton amélioré

Lorsqu’on parle de “percale”, on parle aussi de coton. Mais sa contexture est plus élevée que la toile classique : 78 fils au cm².

Sa contexture plus dense confère à la percale un toucher plus doux. C’est une matière particulièrement appréciée pour habiller un oreiller. La percale est lisse et mate.

Le satin de coton : encore plus fin que la percale

Avec ses 115 fils par cm², le satin de coton est tissé extrêmement finement. Résultat : un toucher encore plus doux que la percale. Sa finition est brillante et satinée, comme son nom l’indique.

Le jersey de coton

Le jersey de coton est la matière la plus souple et la plus solide : des qualités particulièrement utiles à la fabrication d’un drap-housse.

La flanelle

Encore et toujours du coton ! La flanelle est idéale pour l’hiver car elle garde très bien la chaleur. Son toucher est très apprécié. On l’appelle souvent “pilou pilou”, car très douce et molletonnée.

Attention cependant, la flanelle ne vieillit pas toujours très bien. La matière peut avoir tendance à boulocher avec le temps.

Le lin : l’allié de vos étés

Le lin est une fibre écologique. Contrairement au coton, le végétal n’a pas besoin de beaucoup d’eau et d’engrais pour pousser.
Le lin est connu car c’est un des rares textiles qui vieillit bien. Comme le cuir, il se patine au fil du temps.
C’est une fibre idéale pour l’été : elle respire beaucoup. Le lin est un textile doux, souple, hypoallergénique et thermorégulateur.

Seul inconvénient de la matière : elle s’entretient difficilement. Son séchage est long et elle peut s’abîmer au sèche-linge.

Le polyester

De toutes les matières, le polyester est la moins chère ! Mais c’est aussi la moins qualitative. On devrait plutôt parler de polycoton que de polyester. En effet, les draps sont composés de 50 % de polyester et l’autre moitié de coton.
En plus d’être économique, le polyester est extrêmement facile d’entretien et a une bonne durée de vie car il ne rétrécit pas.

Par contre, ça n’est pas une matière 100 % naturelle. Gare aux risques d’allergies !

Le métis

On peut mélanger le coton à du polyester. Mais on peut aussi le mélanger au lin : c’est ce qui donne naissance au “métis”.

La matière veut additionner les avantages des deux textiles. La solidité et la durabilité du coton à la souplesse et la respiration du lin.

Vous connaissez maintenant les matières principales servant à la fabrication de parures de lits. Retenez que le coton est passe-partout : naturel et quelle que soit la saison, il conviendra à la majorité des dormeurs. Le lin est plus adapté aux étés et la flanelle à l’hiver. Si vous désirez un toucher doux, privilégiez la percale ou même le satin de coton.

Comment bien entretenir son linge de lit ?

Coton, percale, satin ou lin : vous avez trouvé votre bonheur en ce qui concerne la matière de votre linge de lit. Il faut maintenant bien l’entretenir pour en assurer sa durabilité et profitez d’un confort longue-durée !

En ce qui concerne la fréquence de lavage : deux fois par mois, lavez l’intégralité de votre parure. Les taies d’oreillers ont le droit à un lavage plus régulier : une fois par semaine est l’idéal.

Quotidiennement, pensez à aérer votre linge de lit. Ouvrez les fenêtres de votre chambre dix à quinze minutes et laissez dépliés complètement vos draps. Vous pouvez ensuite faire votre lit.

A la machine, vous pouvez laver les motifs à 60°C. Le blanc et les draps-housse peuvent être lavés jusqu’à 95°C, tout comme les draps en polyester. Quant au lin, il ne doit pas subir le même traitement : 40°C maximum pour cette matière plus fragile.

Mon conseil : mettez au lave linge tous les éléments d’une même parure en même temps. Vous allongerez ainsi l’intensité de leurs couleurs et motifs. Au contraire, ne mélangez pas les coloris intenses aux nuances claires au risque de provoquer des décolorations.

Côté séchage, préférez autant que possible le fil à linge. C’est la méthode qui permettra de faire respirer le plus votre parure.

Vous connaissez maintenant les différences entre les matières : coton, percale, jersey, satin, lin… Vous saurez choisir votre linge de lit selon vos goûts et les saisons. Également, n’oubliez pas d’entretenir vos draps avec attention pour allonger leur durée de vie et par la même votre confort.

Comment bien choisir son linge de lit
Titre de l'article : Comment bien choisir son linge de lit