Des mamans qui bloguent depuis 2010

La salad’Jar, le nouvel eldorado des foodistas 

  • septembre 27, 2018
  • Sosso
  • 0 Commentaire

La société actuelle est en mouvement perpétuel. D’ailleurs, la vie moderne ne laisse que peu de place à l’art de ne rien faire. Et pourtant, ce sentiment de vacuité qui nous aisselle parfois et que nous fuyons par tous les moyens, n’en reste pas moins un outil essentiel pour celles et ceux qui sont en quête du BONHEUR. Dès lors, rien de tel que de profiter de sa pause déjeuner pour s’adonner à une activité devenue vitale dans notre société actuelle : l'ennui tant ses bienfaits sont nombreux. Et tout naturellement, succomber à l’appel de la « junkfood » est aisé. Simple, pratique et rapide à consommer, il est alors possible de combiner pause déjeuner et moment de farniente. Pour autant, si les burgers, les frites, les hot-dogs, les pizzas et autres sodas en sont les dignes représentants, il existe une alternative dans la veine de la « consommation healthy » : la « salad’Jar ». Alors que la junkfood est montré du doigt comme originale principale des maladies dites de « civilisation » et tenue pour responsable de l’obésité notamment – 1 français sur 3 sera atteint d’obésité en 2030 – la salad’Jar permet d’avoir une alimentation équilibrée même sur le pouce ! Gros plan

Salad'Jar ou salade en bocal, tendance healthy incontournable

Que ce soit au bureau ou à emporter en pique-nique par exemple, les salades sont loin d’êtres des agitées du bocal ! Alliant praticité et gourmandise, la Salad’Jar par Fleury Michon, n’en reste pas moins équilibrée et économique. 

Très tendance outre-Atlantique, elle a conquis le cœur des épicuriens de l’hexagone depuis peu. Fraîche, ludique et originale, les adjectifs ne manquent pas pour la tarir d’éloges. Si initialement elle se faisait appelée « Salad Mason Jar® » – du nom de la marque des bocaux en verre utilisés aux États-Unis – la salad’Jar se réalise dans un bocal assez large. Le principe est alors très simple : il s’agit de superposer, d’empiler joliment et successivement les ingrédients qui la compose. Et, au moment du repas, il suffit de secouer le bocal, de picorer à l’intérieur ou de verser son contenu dans une assiette pour émoustiller ses papilles. 

À base de féculents – semoule, pâte, riz par exemple – de crudités, de fromage, de légumes, mais aussi de protéines, une chose est certaine : il en existe assez pour satisfaire tous les goûts et surtout, toutes les envies. Et là encore, à l’image des aliments tendance, les salad’Jar font également le plein de nouveautés avec les graines. Et, parce que les protéines végétales créent de plus en plus d’émules et veulent faire la part belle à la viande, la traditionnelle salad-Jar se réinvente pour créer de nouvelles gammes à base de lentilles, de pois chiche ou encore de quinoa notamment. Il est également possible d’y intégrer d’autres ingrédients et/ou condiments à la préparation de la salad’Jar. Entre le fruit fétiche du moment qu’est l’avocat sans noyau, les super-poudres – matcha, cacao, kale, spiruline ou encore curcuma – le charbon actif, les fleurs comestibles ou encore le pollen, les variantes sont infinies. Et, cerise sur le gâteau, les bocaux en verre ou en plastique sont écologiques : ils se recyclent certes, mais peuvent aussi trouver une seconde vie dans la veine de « l'upcycling ». Il suffit pour cela de se laisser guider par son imagination ou par les tutoriels en ligne.

Elle se colore, se parfume et se déguste à volonté. Originale, personnalisable, saine, gourmande et zéro déchet, la salad’Jar a de quoi séduire ! Pas étonnant que son succès soit grandissant … comment lui résister ?! 

La salad’Jar, le nouvel eldorado des foodistas 
Titre de l'article : La salad’Jar, le nouvel eldorado des foodistas 
  • Stephanie, notre coach en diététique personnelle qui nous a permis depuis plusieurs été de rentrer dans nos maillots :-)
    diet-equilibre.com
  • Celine de Mamanatable.com : des super recettes faciles à faire!