Des mamans qui bloguent depuis 2010

Déstockage vestimentaire : bon plan ou pas ?

  • juillet 1, 2022
  • Georgia
  • 0 Commentaire

Vous êtes en train de vous balader tranquillement quand soudain, vous apercevez un grand panneau où figure l’inscription “DESTOCKAGES VÊTEMENTS -80%”. Ce texte écrit en majuscules généralement, affiché sur un support aux couleurs vives est impossible à manquer, et forcément, il retient votre attention. Devant vous, se trouve potentiellement l’occasion de faire de bonnes affaires. Que faites-vous ? Est-ce que vous foncez sans hésiter ou décidez de passer votre chemin ? Dans cet article, nous allons voir quel est le bon comportement à adopter. Déstockage vestimentaire : bon plan ou pas ?

L’évolution du déstockage

Nous sommes tous et toujours en quête de bons plans, notamment lors des périodes où le portefeuille est timide. Les vêtements, nous en avons tous besoins, mais ça coûte cher. Le déstockage apparaît alors comme une occasion en or pour refaire sa garde-robe sans dépenser des centaines d’euros. De plus, avec l’annuaire destockage, il est aujourd’hui très facile de trouver des boutiques de vêtements proposant une vente à prix cassés. Avec les fabricants et les marques qui se multiplient, on peut maintenant trouver des déstockages à n’importe quelle période de l’année.

Si le déstockage est à l’origine une opération de vente dans le but de se débarrasser de ces stocks, le terme est devenu si populaire qu’il est utilisé par certaines entreprises comme premier argument marketing. Aujourd’hui, on trouve des boutiques de vêtements qui ne font que du déstockage. Mais alors, peut-on encore parler de déstockage ?

Des vêtements neufs à prix cassés

Sur le principe, nous considérons que le déstockage vestimentaire est effectivement un bon plan pour faire des économies. C’est un moyen d’accéder à des vêtements neufs de qualité à des prix plus proches des coûts de fabrication. En effet, le déstockage vestimentaire n’est pas une vente de produits d’occasion : les vêtements n’ont jamais été portés. Ce n’est pas non plus une vente d’habits bas de gamme qui n’auraient pas réussi à être vendus. Les pièces proposées lors d’un déstockage vestimentaire sont tout simplement issues des fins de séries d’une collection.

Alors, oui, ces pièces n’ont effectivement pas trouvé d’acheteurs, mais elles ont surtout été très rapidement remplacées, c’est une question de timing. Or, pour accueillir les futures collections, les boutiques doivent écouler leurs stocks pour avoir l’espace nécessaire. Ainsi, elles ont trois options :

  • Organiser une opération de déstockage. Elle sera annoncée en avance et programmée sur une période, voire un jour spécifique.
  • Revendre leur stock à un magasin spécialisé en déstockage. Des enseignes telles que Mistigriff rachètent les collections des enseignes qui n’ont pas envie de lancer leur propre opération de déstockage.
  • Créer une boutique de déstockage portant le nom de la marque. C’est le cas par exemple des boutiques Nike Factory, qui proposent des vêtements de leur propre marque, mais en promotion.

Repérer les fausses promotions et les arnaques

Quoi qu’il arrive, une opération de déstockage vestimentaire, qu’elle soit temporaire ou permanente, est un bon plan. Seulement, il faut être capable de repérer les fausses promotions et les arnaques.

De nombreuses personnes travaillant dans l’industrie du textile dénoncent les arnaques que certaines marques mettent en place sous couvert de déstockage. En effet, il arrive parfois qu’une marque produise elle-même des vêtements spécialement destinés aux magasins de déstockage. Ces vêtements imitent les pièces d’une collection mais sont fabriqués à partir de tissus bas de gamme, de mauvaise qualité. Ensuite, comme dans le reportage sur la folie des soldes, elle affiche un prix factice et une réduction, faisant croire ainsi au client qu’il profite d’un bon plan.

Pour ne pas tomber dans le panneau, il faut simplement être vigilant. Vérifiez l’étiquette et notamment le lieu de fabrication. Comparez avec les informations que vous pouvez trouver sur internet. Si le vêtement n’a pas de mention “made in”, c’est une arnaque.

Relevez la référence du vêtement et vérifiez que la pièce appartient effectivement à une collection de la marque. Si vous ne trouvez pas rapidement un historique, c’est une arnaque.

Déstockage vestimentaire : bon plan ou pas ?
Titre de l'article : Déstockage vestimentaire : bon plan ou pas ?