Trucs de filleL'acide hyaluronique : quels sont ses bienfaits ?

L’acide hyaluronique : quels sont ses bienfaits ?

Aujourd’hui, il est difficile de ne pas connaître l’existence de l’acide hyaluronique. Ce nom résonne dans les publicités des produits cosmétiques et est le principal ingrédient mis en valeur sur leurs emballages. C’est devenu l’agent anti-âge numéro 1 des crèmes et des sérums pour la peau. Est-ce simplement un argument marketing ? Est-ce que l’acide hyaluronique est en effet, un composé aux effets miracles ? Pour répondre à cette question, nous allons nous intéresser de plus près à cette molécule, et mettrons en lumière ses bienfaits.

Les propriétés de l’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est un polymère formé d’acide glucuronique et de N-acétylglucosamine appartenant à la famille des glucides, c’est-à-dire, la famille des sucres. Il se situe dans la branche des polysaccarides (glucides complexes), au même titre que l’amidon et la cellulose. Peu de gens le savent mais les sucres ne désignent pas uniquement une source d’énergie consommable par les êtres vivants. On distingue en effet les sucres alimentaires (glucose, fructose, amidon, saccharose, etc.) des sucres structuraux, comme l’acide hyaluronique.

Son existence a été révélée en 1934 par les biochimistes allemands Karl Meyer et John Palmer, alors qu’ils étudiaient la composition de l’humeur vitrée de l’oeil de boeuf. La science a ensuite démontré la présence d’acide hyaluronique dans la peau, juste à côté du collagène et de l’élastine, deux composés très connus dans l’industrie des cosmétiques. Comme ces derniers, l’acide hyaluronique joue un rôle essentiel dans la structure du derme. En effet, c’est l’une des molécules les plus facilement soluble dans l’eau, capable de se gélifier à son contact. Avec une capacité hygroscopique équivalente à mille fois son poids en eau, l’acide hyaluronique est considéré comme la molécule la plus hydratante connue à ce jour.

Ainsi, son principal rôle dans le derme consiste à maintenir un bon niveau d’hydratation. Mais ce n’est pas sa seule fonction : grâce à sa capacité hygroscopique, le volume de l’acide hyaluronique peut fortement augmenter, permettant de combler l’espace entre les cellules. En plus d’assurer leur hydratation, il les lie et les protège des agressions extérieures.

Mais ce n’est pas tout. L’acide hyaluronique intervient également dans d’autres processus au sein de l’organisme. On en trouve dans le liquide synovial des articulations, où son rôle est de rendre le cartilage plus élastique et de gérer le glissement entre les articulations. Aussi, dans la cornée de l’oeil, l’acide hyaluronique participe au renouvellement cellulaire.

Pourquoi prendre de l’acide hyaluronique ?

De la même manière que pour le collagène et l’élastine, l’organisme produit de moins en moins d’acide hyaluronique au fur et à mesure du processus de vieillissement. Ce phénomène participe activement à la dégradation de la peau et l’apparition des rides. C’est justement pour cette raison que l’on retrouve de l’acide hyaluronique dans de nombreux produits cosmétiques. Nous devons ainsi différencier deux types d’acide hyaluronique.

  • Acide hyaluronique à haut poids moléculaire. Sa taille ne lui permettant pas de pénétrer la peau en profondeur, il reste à sa surface. En retenant l’eau, il prend ici un rôle de protection, contre la déshydratation et les agressions extérieures. Il permet aussi de combler les premières rides. On le retrouve majoritairement dans les crèmes pour la peau.
  • Acide hyaluronique à faible poids moléculaire. Il va agir directement contre le vieillissement de la peau, notamment en relançant sa production naturelle par l’organisme. On le retrouve plutôt en sérum ou en complément alimentaire.

Les bienfaits de l’acide hyaluronique

Au-delà du fait que l’acide hyaluronique est devenu la molécule de référence pour les soins anti-âge, voyons ensemble l’étendue de ces bienfaits.

Stimuler les peaux ternes

La déshydratation des cellules de la peau augmente la sensibilité au stress oxydatif. L’acide hyaluronique vient renforcer la barrière cutanée, permettant à la peau de lutter contre les agressions qui altèrent son teint. De surcroit, la peau redevient éclatante et lumineuse.

Protéger la peau

Lorsque l’épiderme est endommagé, les couches profondes de la peau sont exposées aux bactéries, à la pollution et aux radicaux libres. Lorsque ces couches sont atteintes, la peau commence à tirailler, gratter, peler, etc. L’acide hyaluronique vient réparer et renforcer le film hydrolipidique de la peau.

Régénérer la peau

L’acide hyaluronique a la capacité de favoriser la reconstitution des cellules de l’épiderme. En application locale, il permet d’accélérer le processus de cicatrisation des plaies et des tissus lésés. L’acide hyaluronique possède également des propriétés anti-inflammatoires capables de calmer et d’apaiser les inflammations, les irritations des peaux fragiles et les brûlures superficielles. Ainsi, il peut être utilisé dans le traitement de l’acné.

Redonner du volume à la peau

Un autre effet de la déshydratation des cellules du derme est la perte de volume. L’acide hyaluronique, en agissant à la fois en surface et en profondeur, améliore la rétention d’eau par le derme, donnant cet aspect légèrement rebondi à la peau.

Combler les rides

Comme nous l’avons mentionné au premier paragraphe, l’acide hyaluronique joue aussi un rôle de ciment, grâce à sa capacité hygroscopique. Ainsi, lorsqu’il est sous sa forme à haut poids moléculaire, l’acide hyaluronique remplit les espaces intercellulaires, qui sont généralement des cassures de la peau, responsables des rides.

Retrouver une peau souple et élastique

L’acide hyaluronique stimule la production de collagène et d’élastine, deux molécules assurant la souplesse et l’élasticité de la peau.

You may also like

Partager

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in DigitalMuns!