Des mamans qui bloguent depuis 2010

Mon histoire avec la sève de bouleau !

  • mars 3, 2015
  • Noufette
  • 0 Commentaire

Avant de vous présenter les bienfaits de la sève de bouleau, je vais d’abord vous dévoiler ses origines ! Elle est consommée depuis très longtemps (des textes témoignent de son utilisation dès le Moyen Age) et son emploi est principalement répandu en Europe du Nord et de l’Est, où l’on trouve une grande quantité de bouleaux. Il existe encore aujourd’hui de nombreuses fêtes traditionnelles et festivals centralisés sur le bouleau, sa sève, son sirop et toutes les autres formes de le consommer.

Si la sève de bouleau est tant plébiscitée, c’est parce qu’elle est réputée pour soigner de nombreux maux : les calculs rénaux, l’hypertension, la perte d’énergie en hiver… Chaque année, je fais une cure de sève de bouleau et ses bienfaits se font ressentir seulement en quelques jours…

photo d'arbres "bouleaux"

Comment obtient-on le jus de bouleau ?

seve-bouleauCôté pratique, pour obtenir de la sève de bouleau, rien de plus simple : il faut percer un trou dans le tronc d’un bouleau, récupérer le liquide qui coule naturellement, c’est de la sève de bouleau. Il n’y rien d’autre à faire, elle peut être consommée telle qu’elle. Bien entendu, des techniques permettent d’améliorer les qualités d’hygiène et de conservation. Mais dans tous les cas, c’est le bouleau qui fait le… boulot ! Par contre, le jus de bouleau sera obtenu par décoction des feuilles.

Les bienfaits de la sève de bouleau

Avec les nombreux nutriments, sels minéraux (magnésium, cuivre, potassium, zinc, calcium, fer…) et vitamines (B1, B2, B6, B3, B9 et vitamine C) qu’elle contient, la sève de bouleau est un parfait allié pour combattre la morosité. Pour ma part, je fais une cure de bouleau à la sortie de l’hiver pour retrouver forme et bonne humeur et les résultats sont quasi instantanés. C’est la sève pure, telle qu’elle sort de l’arbre qu’il faut privilégier. Il n’est nul besoin de lui ajouter quoi que ce soit, elle contient déjà tout ce qu’il faut.

Une autre astuce contre la peau d’orange qui devrait vous intéresser

Et vous vous avez déjà testé la sève?

Titre de l'article : Mon histoire avec la sève de bouleau !