Le blog des Mamans 2.0
Les mamans sont aussi sur le web

Comment garder le bébé de votre amie sans paniquer ?

  • juillet 23, 2017
  • Karine
  • 0 Commentaire
Comment garder le bébé de votre amie sans paniquer ?

Début mars, Aurélie, une amie de longue date, m’a demandé si je pouvais garder son petit Léo pendant les dix premiers jours de juillet. Après une grossesse difficile et des premiers mois éprouvants, elle ressentait le besoin de ressourcer seule avec son compagnon. De nature généreuse, j’ai accepté sans hésiter de voir ce petit bout de chou de six mois venir dormir. Puis, plus le jour s’approchait, plus je paniquais ! Mes expériences des bébés remontent à la naissance de ma petite soeur et à cette époque, ma mère se chargeait de tout. J’ai donc demandé des conseils autour de moi pour être prête le jour J. Grâce à mes proches, j’ai pu définir une liste d’astuces pour garder un bébé en toute tranquillité.

Poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit

Il n’y a pas de questions bêtes. Demandez à la maman tout ce qu’il y a à savoir sur le bébé. S’il a des allergies, notez-les pour ne pas commettre d’impair. S’il préfère certaines peluches pour ses siestes, sachez-le pour qu’il se sente comme à la maison. S’il apprécie des jeux en particulier, découvrez-le pour l’amuser…
Toutes ces informations ne tombent pas du ciel. Sa maman m’en a donné beaucoup, mais c’est grâce à mes interrogations que j’ai pu aller plus loin dans ma connaissance du petit Léo. Ce sont vos meilleurs alliés pour stopper les pleurs.

Préparation votre habitation

Mon logement ressemble à celui d’une jeune fille. Partout, j’ai des affaires qui traînent. Le frigo est souvent vide et j’apprécie fonctionner au jour le jour. Cette souplesse de vie n’est pas possible avec un bébé. Je m’en suis rendu compte rapidement.
Par exemple, il faut constamment contrôler ce qu’il lui reste au niveau de la nourriture et des couches. Un lundi soir, je me suis retrouvé sans couche et un bébé en pleurs… Heureusement, ma voisine, véritable maman organisée, a pu me dépanner jusqu’au lendemain.
Du matériel est également nécessaire. Pour lui donner ses repas, j’ai emprunté à une amie une chaise haute Polly Magic et Aurélie m’a ramené sa poussette Bébé Confort ainsi qu’une table à langer. Mon appartement ressemblait alors à un magasin Conforama et je sais dorénavant qu’il est inenvisageable d’avoir un enfant dans une trop petite superficie… Ou alors, tous les matériels doivent être des modèles compacts et pliables.

Google est votre ami

Malgré toute la préparation possible, les situations où vous ne savez pas quoi faire sont multiples. Le petit Léo a commencé à avoir des plaques rouges et j’ai rapidement paniqué en me demandant s’il n’était pas allergique à mon chat. Des recherches sur le net m’ont permis de comprendre qu’une allergie au chat n’aurait pas entraîné ces symptômes. Au final, il s’agissait d’une mauvaise réaction à la marque de couches de ma voisine…
Si vous avez des incertitudes, allez sur les forums de mamans ou les sites spécialisés. Ils contiennent généralement tous les renseignements dont vous avez besoin.

Au final, vous vous apercevrez vite qu’il n’est pas compliqué de garder un bébé. Vous y prenez même du plaisir quand, fatiguée par une journée éreintante, il vous offre un rire dont il a le secret. Comme « maman de substitution », je me suis bien débrouillée. Il ne reste plus qu’à renouveler l’expérience l’année prochaine !

You May Also Like
  • Stephanie, notre coach en diététique personnelle qui nous a permis depuis plusieurs été de rentrer dans nos maillots :-)
    diet-equilibre.com
  • Emilie, la fan des voyages qui part dans les endroits paradisiaques plusieurs fois par an (d'ailleurs il va falloir arrêter de nous mettre l'eau à la bouche comme ça!!)
    Son guide sur l'île Maurice : ici
    Son guide sur la Thailande : ici
  • Celine de Mamanatable.com : des super recettes faciles à faire!