Des mamans qui bloguent depuis 2010

Matériel indispensable pour le barbecue : Mon TOP 5

  • mai 16, 2018
  • Karine
  • 0 Commentaire

En ce mois de mai, le printemps est déjà bien installé : premiers rayons de soleil, premières chaleurs et, bien évidemment, premiers barbecues ! Tout le monde apprécie ce moment convivial en famille ou entre amis, autour de grillades et d’un bon Mojito avec de la glace pillée – la recette d’une soirée réussie.

Mais même si le barbecue est toujours un plaisir, il peut vite se transformer en galère : les merguez qui glissent dans le feu ou par terre faute de pouvoir les attraper correctement, la braise qui s’essouffle trop vite obligeant à se rabattre sur le four (beaucoup moins sympa, avouez-le !) et j’en passe…

Ces petits tracas estivaux peuvent être facilement évités si vous êtes bien équipé. Je vous propose donc mon TOP 5 du matériel indispensable pour un barbecue réussi ! De la préparation de la viande à l’allumage en passant par le nettoyage : faire un barbecue ne sera plus jamais une galère.

Préparer ses ingrédients : les indispensables couteaux

Avant même d’allumer le barbecue, il est indispensable de préparer ses ingrédients à l’avance. Sans cette étape préalable, vous risquez de faire trop de choses à la fois et laisser brûler un morceau de viande sur la grille.

En un mot : anticipez ! Cette étape concerne surtout les légumes qu’il faudra peler, émincer, trancher, ciseler… Bien des choses que l’on fait avec un couteau. C’est le premier matériel de cuisine qui me paraît indispensable au bon déroulement d’un barbecue.

Mais comment choisir un bon couteau ? Il en existe une myriade destinée à des usages particuliers. Dans notre cas, lorsqu’on prépare un barbecue, on a surtout besoin de préparer les légumes et potentiellement la viande.

De mon point de vue, le couteau idéal pour les barbecues est un couteau Santoku. C’est un couteau de cuisine japonais polyvalent. Fines herbes, légumes et viandes : il est capable de hacher, couper et trancher. Tout ce dont on a besoin pour préparer un barbecue. Ce type de couteaux peut être trouvé en magasin spécialisé et sur internet, comme sur Fourniresto par exemple.

Deuxième étape : l’allumage

Étape bien souvent redoutée : l’allumage du barbecue. Pyramide, feuille de sopalin trempée dans l’huile ou classique papier journal et charbon… Chacun y va de sa technique et ça peut parfois se transformer en compétition !

Même si l’allumage est affaire de technique, de précision et de timing, le matériel utilisé peut grandement influencer vos chances de réussite et la qualité de vos braises.

Deux produits peuvent vous aider dans cette tâche : les allume-barbecue et le gel inflammable.

L’allume-barbecue se présente sous forme de briquettes de bois compressé. Il peut remplacer l’usage du papier journal et du petit bois. Il suffit de placer quelques-unes de ces briquettes dans le charbon et souffler régulièrement sur les braises pour voir le feu démarrer.

Le gel quant-à-lui s’applique sur le papier journal. Il facilite sa combustion pour multiplier vos chances de réussite. Il ne faut cependant pas en abuser au risque de voir le papier journal brûler trop rapidement sans permettre au charbon de bois de prendre.

Dernier accessoire qui est désormais devenu in-di-spen-sable à beaucoup d’amateurs de barbecue : la cheminée. On place le charbon de bois à l’intérieur et, sous celle-ci, un allume-barbecue. La chaleur monte dans le charbon qui se transforme en braise. Une fois chaud, il suffit de déverser le charbon de bois dans le barbecue et on obtient une braise parfaite. Facile, rapide et pratique – beaucoup ont abandonné toutes autres techniques d’allumage tellement celles-ci s’avère efficace.

Derrière le barbecue

Votre viande et légumes sont prêts et votre braise est parfaite. Il reste maintenant à entrer dans le vif du sujet : la cuisson ! C’est ici que les spécialistes du barbecue aiment sortir leur matériel de professionnel pour impressionner les copains.

Le premier accessoire qui s’avère bien souvent utile et pourtant oublié : un tablier. Lorsqu’on cuit des saucisses et des merguez, on prend le risque de gâcher sa chemise ou son haut avec une belle tache de gras. Pour éviter cet écueil, rien de mieux qu’un tablier.

Il existe même des tabliers spécialement pensés pour le barbecue. On peut en trouver imprimé avec une inscription en rapport avec la discipline : « Roi du barbecue », « Pro du barbecue », etc. Moins accessoire, certains disposent de poches à l’avant dans lesquelles on peut glisser du matériel. Pratique !

La gestion de la cuisson

Ça y est, vos ingrédients sont posés sur la grille. Le bruit de la viande en train de griller commence à se faire entendre et une douce odeur se répand dans l’air. Vous y êtes : le barbecue a officiellement démarré !

Maintenant, il faut retourner régulièrement les aliments pour ne pas risquer de les voir carbonisés. Oubliez la petite fourchette de cuisine : un bon moyen de voir vos saucisses tomber par terre ou dans la braise. Préférez plutôt un kit d’ustensiles spécialement pensés pour le « BBQ ».

Ces kits se présentent bien souvent sous la forme d’une mallette. En plus d’être pratique, c’est chic et ça fait « pro » ! On y trouve obligatoirement une fourche, une spatule et une pince. C’est là le triptyque obligatoire pour tous les puristes – celui qui vous permet de manipuler correctement la viande sur la grille pour la saisir et la retourner.

Dans les kits plus avancés, on peut aussi y trouver un pinceau (pour badigeonner la viande d’une marinade), des brochettes ou encore des porte-maïs.

C’est fini… déjà !

Toutes les bonnes choses ont une fin. Le barbecue compris. Vous avez grillé toutes les viandes et légumes et vos invités se sont régalés. Bravo ! Mais maintenant, il ne faut pas oublier une chose : le nettoyage.

Indispensable pour prolonger la durée de vie de votre cher barbecue, vous devez au moins nettoyer sa grille sur laquelle s’accumulent graisses et autres résidus des aliments grillés.

Certains le nettoient de manière artisanale, avec un bon vieux papier journal frotté sur la grille. Mais je ne peux que vous conseiller d’investir dans une brosse métallique : l’accessoire vous permettra de nettoyer correctement la grille et vous assurera la réussite de votre prochain « barbec’ ».

Et à propos du barbecue lui-même ?

J’ai parlé des accessoires indispensables à un barbecue réussi. Mais pas du barbecue lui-même, qui est pourtant la pièce maîtresse. Si vous n’êtes pas encore un heureux propriétaire, vous vous posez sans doute la question de « Comment choisir un barbecue ? ».

En la matière, il existe tous les prix : de quelques dizaines d’euros à quelques milliers. Tout dépend de la marque, de la qualité de fabrication mais surtout du mode de cuisson. Charbon, gaz ou électricité – selon votre choix, les gammes de prix ne seront pas les mêmes.

Retenez que les appareils à gaz sont les plus onéreux. Ils sont également encombrants, mais très simples à utiliser. Les barbecues électriques permettent également de cuire rapidement sa viande, sans avoir à faire de braise. Pour autant, bon nombre préfèrent le barbecue à charbon (moi compris) : plus convivial, c’est ce qu’on se représente comme le « vrai barbec’ ».

A ce propos, je vous invite à consulter un dossier très complet sur 60 millions Mag.

Côté réglementaire

Peut-on faire un barbecue n’importe où ? Ce sont la loi et les règlements qui répondent à cette question.

Si vous vivez en appartement, vous devez d’abord consulter la copropriété pour savoir s’il vous est possible de griller quelques saucisses.

En maison, vous pouvez utiliser votre barbecue comme bon vous semble – sauf si un règlement de lotissement l’en empêche !

L’interdiction de faire un barbecue peut également être imposée ponctuellement dans une commune, via un arrêté municipal. La situation peut se présenter en cas de sécheresse, pour prévenir des départs de feu.

Enfin, en plein air des panneaux peuvent signaler l’interdiction de l’utilisation d’un barbecue.

Matériel indispensable pour le barbecue : Mon TOP 5
Titre de l'article : Matériel indispensable pour le barbecue : Mon TOP 5